Menu

28

Nov

Étapes à respecter pour réaliser un bardage bois extérieur

Temps de lecture : 7 minutes

Catégorie : Conseils Pratiques

pose bardage bois

 

Le bardage extérieur sur ossature bois est l’alliance idéale de l’esthétique et de l’isolation. En effet, les clins en bois permettent de recouvrir une façade abîmée au fil des années. Ainsi en assure une protection maximale contre l’humidité et les infiltrations.

Cette intervention sur les façades peut être l’opportunité de renforcer les performances énergétiques de son logement. En effet le bardage habille de façon parfaite une isolation thermique par l’extérieur ( I.T.E ) améliorant ainsi le confort d’été de la maison grâce notamment à la lame d’air entre le bardage et le mur. Le bardage s’adapte à tous types de structure (pierre, béton, brique…).

 

Etape n°1 : poser le film pare-pluie

Pour assurer l’étanchéité d’une façade, le bardage doit être associé obligatoirement à la pose d’un film pare-pluie sur toutes les parois extérieures. A l’exception des parois en béton banché ou déjà étanches.

Le film a un recouvrement minimal de 10 cm aux joints verticaux et de 5 cm aux joints horizontaux. La pose de ces écrans se réalise à l’aide d’ une agrafeuse pneumatique ou manuelle spécifique pour ne pas déchirer le pare pluie.

Notre sélection :

L’agrafeuse automatique Stinger CH38A d’un système qui délivre automatiquement une capsule et une marteau agrafeur ch38aagrafe. Pas besoin de gâchette ! De plus, ce marteau agrafeur est simple d’utilisation: à chaque frappe, la capsule est avancée automatiquement et positionnée pour l’agrafage.

 Avantages:

  • Rapide, efficace et économique.
  • Fini les problèmes de déchirements de revêtements et de perméabilité, car la capsule scelle les trous et fournit un meilleur maintien qu’une agrafe seule.
  • Des économies réalisées par un besoin moindre de projectiles car les capsules offrent une meilleure résistance à l’arrachement.
  • Autonomie renforcée par un chargeur de grande capacité acceptant 168 agrafes et capuchons.

 

Etape n°2 : Fixer les tasseaux

Cette étape doit être soigneusement exécutée, car l’assemblage des tasseaux va constituer l’ossature sur laquelle sera posé le bardage.

  • Pour assurer une longévité maximale de votre bardage, il est vivement conseillé d’utiliser des tasseaux traités Classe 2 minimum.
  • L’entraxe maximal déterminera la section minimum  des tasseaux à utiliser.

bardagetab2

  • Les tasseaux sont fixés à la paroi sur le pare-pluie et leur disposition sera définit en fonction du sens des lames du bardage souhaité.

Important : Les fixations des tasseaux doivent obligatoirement être en inox : Clous inox, agrafes inox, vis bois inox ou chevillage sur mur béton.

 

Etape n°3 : Ventilation du parement

ventilation-parement

Pour garantir une longévité optimale de votre bardage, il est important d’aménager une lame d’air entre le pare-pluie et le bardage d’une épaisseur minimum de 1 cm.

Notez également qu’une ventilation haute et basse doit être créée d’au moins 50 cm2 par mètre linéaire de bardage, soit un jour d’environ 6 mm. De plus, s‘il y a plusieurs étages, un fractionnement de la lame d’air est nécessaire tous les 2 étages.

Enfin, il est important de s’assurer de la bonne disposition des tasseaux pour ne pas entraver la circulation de l’air.

 

Etape n°4 : Poser le bardage

  • Choisissez le sens de fixation des lames de bardage

poser-bardage

  • Règles de fixations :

Pour plus de tranquillité, la fixation de bardage bois extérieur se fait par pointes inox qui doit pénétrer d’au moins 22 mm dans les tasseaux.Il ne faut pas oublier que la pénétration de la tête de la pointe dans le bois ne doit pas dépasser 1 mm.
Ainsi, Les têtes de clous ou de vis doivent être enfoncées jusqu’à la surface du bois.
Prenons l’exemple des lames en Red Cedar, chataîgnier, chêne, melèze ou autres essences de bois risquant de corroder le métal. Ces lames doivent être fixées à l’aide d’organes en acier inoxydable ou alliage aluminium.

Bon à savoir:

Selon le paragraphe 5.4.3 du DTU bardage 41.2, la protection vis-à-vis de la corrosion doit être assurée. Soit par un revêtement galvanisé à chaud (HDG) soit par l’utilisation de pointes Inox.
Sachez que L’inox A4 est imposé dès que l’habitation est à moins de 3 km du bord de mer.

Le nombre de fixations et le point de clouage varie en fonction de la largeur utile des lames à poser. Assurez vous que les clous utilisés sont des pointes pour cloueurs compatibles.

Pour un travail de qualité en toute sécurité, le bardage Bois doit être posé avec des pointes pour cloueur en bande plastique. En effet, le DTU bardage 41.2 met en garde contre l’utilisation des pointes en rouleaux fils soudés. Des traces de rouille peuvent apparaître sur les lames de bardage. Lors du clouage, le fil soudé est arraché et provoque une rupture du revêtement anti-corrosion.

D’autant plus que des fragments métalliques du fil peuvent se loger sous la tête de la pointes pouvant provoquer des échardes et ainsi favoriser des entrées d’humidité.

Pour connaître le nombre de pointes nécessaires à la réalisation de votre bardage: quel type de clous et quantité ?

regles-fixation

  • Assemblage des lames :

Le montage est facilité par les rainures languettes, l’emboîtement des lames doit être effectué sans exercer une trop forte pression et en laissant une petite dilatation.
Puis fixer les lames avec deux fixations sur la hauteur de la lame à l’aide d’un cloueur spécial bardage. Pour une réalisation esthétique d’un bardage extérieur, nous vous recommandons d’utiliser des clous inox Tête bombée (Tête ronde) de préférence des clous en rouleau pour une autonomie maximale.
Enfin, recoupez pour placer les joints verticaux à mi largeur des montants.
Il est important de souligner que la fixation de lames de bardage peut également s’effectuer manuellement avec des pointes inox en vrac.

  • Garde au sol :

La pose du bardage doit se faire avec une garde au sol de 20 cm minimum par rapport au sol fini pour éviter toutes remontées capillaires et éclaboussures.
Débutez par une lame entière au sol. Utilisez sa rainure basse comme goutte d’eau.
Pour un liteau de baie, coupez en biseau le pied de la lame pour une finition optimale.

Important : Ne pas fermer la fente de vide d’air en partie basse du bardage.

assemblage

  • Angles et finition :

Ne négligez aucun angle : traiter tous les angles des murs et des baies en appliquant une pièce d’angle apparent ou non selon l’effet  désiré. Ainsi posée, elle vous servira à fixer toutes les têtes de lame.
 De toute évidence, les coupes de bardage doivent être retraitées mêmes si elles ne sont pas visibles afin d’assurer une meilleure longévité de votre  bardage face aux intempéries.
 La finition haute du bardage doit être soignée : sous les débords de toit, sous un appui de fenêtre. C’est la raison pour laquelle, tous les linéaires de fente haute du  bardage doivent être protégés de la pluie. Et ne doivent pas être obstrués pour permettre la circulation de l’air derrière le bardage.

 

Notre sélection :

Le cloueur à rouleaux pneumatique MAX CN565S2  est la dernière max_cn565s2nouveauté de la marque MAX  le plus léger de sa catégorie ! De plus, il possède le rapport poids/puissance le plus efficace du marché.Plus compact de 5% que le précédent, le nouveau cloueur MAX  est également plus performant avec une puissance accrue passant à 62.8 joules.
Robustesse, confort d’utilisation et efficacité, il fait le bonheur des professionnels du bâtiment.

 

 

Découvrez le CN565S2 en vidéo !

 

Avantages :

  • Magasin inclinable pour un chargement de projectiles plus aisé. Chargeur translucide pour une meilleure visibilité du nombre de clous présents.
  • Entretien limité : Système de filtrage d’air autonettoyant grâce à son filtre placé à l’extrémité
  • Nez compact et plus fin qu’un cloueur traditionnel pour une fixation optimale sur le support  sans aucune marque et trace du clou.
  • Molette de réglage de profondeur pour un clouage précis
  • Réglage de sortie d’air orientable à 360°
  • Capacité du chargeur : jusqu’à 400 clous 


Consultez sur notre blog :

 

Mots clés